ISCIPLINES

 

Si le menu déroulant n'apparaît pas ci-dessus, cliquez ici pour retourner au plan du site

Label de qualité

                                       

Itinerari Europei : arte, cultura e letteratura in Provenza e in Umbria

 

Description

            Ce projet a réuni une classe de Lettres (Quarta) du lycée Scientifique Galeazzo Alessi de Pérouse et une classe d'Italien (Terminale S) du lycée Jean Lurçat de Martigues. La langue de communication était l'italien. Les élèves étaient répartis en petits groupes binationaux dont l'objectif était de choisir un thème artistique, culturel ou littéraire qui leur permettait de mieux connaître leur environnement culturel et de partager leurs connaissances avec l'ensemble des deux classes. Dans une perspective européenne, il a été prévu de donner à ces recherches une version anglaise et/ou française. Le point d'orgue du projet, empreint d'émotion, a sans aucun doute été la rencontre des élèves des deux lycées lors du voyage en Provence des élèves italiens.



Utilisation des TIC dans le cadre du projet


            En un premier temps, de leur domicile, les élèves ont échangé des e-mails et se sont régulièrement retrouvés sur MSN. Ensuite, après avoir été inscrits sur eTwinning, ils ont également utilisé leur espace virtuel. Dans leur emploi du temps ils avaient une heure de cours en commun. Les salles d'informatique des deux lycées leur étaient réservées et ils pouvaient s'exprimer sur des chats ou des forums mais aussi faire ensemble des recherches sur Internet.
            La concertation entre enseignants était nécessaire et fréquente. Nous avons  bien sûr utilisé tous les outils proposés par eTwinning, mais par souci de rapidité et d'efficacité, également nos e-mails et surtout notre téléphone.
            Au lycée, nous avons travaillé sur Compaq 466, 128 Mo de Ram et Windows 2000. A notre domicile, nous avons utilisé nos ordinateurs, souvent bien plus performants que ceux dont nous disposions dans la salle d'informatique. Tout cet ensemble a permis aux élèves comme aux enseignants de progresser dans leur maîtrise des TIC.

Résultats et bénéfices

            Les élèves ont travaillé avec enthousiasme prolongeant volontiers depuis leur domicile l'heure de cours commune. Ils ont appris à faire des recherches en langue étrangère, (ce que beaucoup ont découvert), et ils ont lu des pages entières de textes authentiques, ce qu'ils n'auraient pas fait, ni spontanément, ni dans le cadre d'un cours  traditionnel. Au cours de ces échanges, la relation élève/enseignant était différente, privilégiée et loin du cadre conventionnel. Avec un projet de dimension européenne, c'est le lycée qui prend une dimension européenne et ce n'est pas sans quelque fierté que nous avons pu lire son nom, celui de notre ville, et le déroulement de notre partenariat, dans un article du journal Il Corriere della Scuola d'Ombrie.


Intégration au programme

            La réalisation même du projet, avec ses objectifs culturels, ses exercices de compréhension, de production et d'intercommunication, faisait partie des objectifs d'apprentissage. Le fait de travailler avec une classe de Lettres, qui par ailleurs n'apprenait pas le français, a demandé à nos élèves de redoubler d'efforts pour communiquer. L'évaluation de ce projet sera prise en compte au troisième trimestre, d'après une grille qui tient compte des différentes étapes  (forums, chats, recherches, productions écrites en italien, traductions en français, traductions en anglais...) ainsi que de la participation pertinente de chacun.


Dimension européenne

            Le point de départ de notre projet a été en septembre une réflexion sur les journées européennes du patrimoine. A cette occasion les élèves ont commencé à choisir les thèmes artistiques, culturels ou littéraires qu'ils souhaitaient faire découvrir à leurs camarades italiens. Le mardi 9 mai, journée de l'Europe, les élèves se retrouveront sur leur espace virtuel pour participer à des forums et pour réfléchir à leur appartenance à la communauté européenne.



Innovation et créativité

            Ce qu'il y a eu de plus innovant dans notre projet a certainement été l'heure de cours que nous avions en commun ainsi que la possibilité pour les élèves italiens de préparer leur séjour en Provence en interactivité, sur des forums que les élèves français avaient ouverts à leur attention dans leurs dossiers et qui correspondaient aux thèmes qu'ils avaient choisi de présenter.

Durabilité

            Lorsque les élèves italiens sont venus en Provence, une sortie commune avec des élèves des autres classes d'italien a permis d'inscrire le projet dans la continuité et toutes les classes ont participé à la version française du Reportage en Provence.
             En complément de l'aide régulièrement apportée par le CDI, d'autres enseignants ont également été impliqués dans ce projet mais de manière ponctuelle, en philosophie sur un texte de Machiavel, afin de permettre aux élèves de participer à un forum, et  en anglais, lorsqu'il a fallu corriger les traductions.

Qualités générales

            Dans l'ensemble, tous les objectifs que nous nous étions fixés ont été atteints et les grandes lignes du calendrier ont été respectées. Aujourd'hui, la motivation des élèves est toujours présente. Dans les deux lycées, enseignants et élèves de deux pays d'Europe ont appris à travailler ensemble et les liens qui se sont tissés vont bien au-delà  du projet pédagogique. Notre partenariat se poursuivra l'année prochaine avec entre autres le séjour des élèves français à Pérouse. Au lycée Lurçat, une équipe pluridisciplinaire est en train de se constituer et viendra rejoindre les enseignants de langues déjà impliqués.